Les effets de l’alcool sur la santé

0
89

Chaque année, l’alcool est responsable de la mort de plusieurs centaines de milliers de personnes à court terme (accident, coma éthylique…) et plusieurs millions de personnes à cause de ses effets à long terme (réduction de l’espérance de vie).

Qu’est-ce qu’une boisson “normalement” alcoolisée ?

La quantité réglementaire d’alcool est entre 10 à 13 grammes d’alcool pur. Ce sont les doses respectées dans les bars

Petit rappel :

  • 25 cl de bière ou cidre à 6 degrés
  • 12,5 cl de vin ou champagne à 11 degrés
  • 6 cl d’apéritif à 20 degrés
  • 3 cl de whisky à 40 degrés
  • 2 cl de pastis ou digestif à 45 degrés

Qu’est-ce que la consommation excessive d’alcool ?

Nous allons voir les effets de l’alcool et vous découvrirez des effets inattendus sur le long terme, comme l’apparition d’hémorroïdes par exemple. Mais avant cela, posons les bases d’une consommation excessive d’alcool.

La consommation excessive d’alcool en une seule occasion

  • Pour les femmes, 4 verres ou plus.
  • Pour les hommes, 5 verres ou plus.

La consommation excessive d’alcool par semaine

  • Pour les femmes, 8 verres ou plus par semaine.
  • Pour les hommes, 15 verres ou plus par semaine.

La plupart des personnes qui boivent excessivement ne sont pas alcooliques ou dépendantes de l’alcool.

Qu’est-ce que la consommation modérée d’alcool ?

Boire avec modération : 1 verre ou moins par jour pour les femmes ; 2 verres ou moins par jour pour les hommes ; ou ne pas boire (c’est encore mieux)

Certaines personnes ne devraient pas boire d’alcool, notamment celles qui sont :

  • Âgées de moins de 18 ans.
  • Enceintes ou susceptibles de l’être.
  • Conduisent, prévoient de conduire ou participent à d’autres activités nécessitant de l’habileté, de la coordination et de la vigilance.
  • Vous prenez certains médicaments sur ordonnance ou en vente libre qui peuvent interagir avec l’alcool.
  • Souffrir de certaines conditions médicales.
  • Se remettre de l’alcoolisme ou être incapable de contrôler la quantité d’alcool qu’ils boivent.

Effets de l’alcool à court terme

La consommation excessive d’alcool a des effets immédiats qui augmentent le risque de nombreux problèmes de santé dangereux.

Ceux-ci sont le plus souvent le résultat d’une consommation excessive d’alcool et comprennent les éléments suivants :

  • Les blessures, telles que les accidents de la route, les chutes, les noyades et les brûlures.
  • La violence, notamment l’homicide, le suicide, l’agression sexuelle et la violence entre partenaires intimes.
  • Le coma éthylique, une urgence médicale qui résulte d’un taux d’alcoolémie élevé.
  • Les comportements sexuels à risque, notamment les rapports sexuels non protégés ou avec des partenaires multiples. Ces comportements peuvent entraîner une grossesse non désirée ou des maladies sexuellement transmissibles comme le VIH.
  • Fausse couche et mortinatalité chez les femmes enceintes.

Risques pour la santé à long terme

Avec le temps, la consommation excessive d’alcool peut entraîner le développement de maladies chroniques et d’autres problèmes graves, notamment :

  • L’apparition de crises hémorroïdaires. En effet la consommation d’alcool (ou de toute autre substance ayant des propriétés déshydratantes) fragilise les vaisseaux sanguins et augmente le risque de développer des crises d’hémorroïdes. Consultez cet article qui explique comment vaincre les hémorroïdes
  • L’hypertension artérielle, les maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies du foie et les problèmes digestifs.
  • Cancer du sein, de la bouche, de la gorge, de l’œsophage, du foie et du côlon
  • Affaiblissement du système immunitaire, ce qui augmente les risques de tomber (gravement) malade.
  • Problèmes d’apprentissage et de mémoire, y compris la démence et les mauvais résultats scolaires. Autrement dit, cela détruit des neurones, ce qui nuit à votre apprentissage et favorise l’apparition de troubles de schizophrénie, de dépression et d’anxiété.
  • Problèmes sociaux, notamment perte de productivité, perte de libido, problèmes familiaux et chômage.
  • Troubles de la consommation d’alcool, ou dépendance à l’alcool.

En ne buvant pas trop, vous pouvez réduire les risques pour la santé à court et à long terme.

Il est difficile de stopper totalement la consommation d’alcool dans notre société, mais nous vous invitons à drastiquement la diminuer.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here