Quel type de protéine choisir ?

Les poudres de protéines sont un moyen rapide de garantir que votre le corps est nourri et satisfait. Les gens les utilisent pour diverses raisons : perdre du poids, améliorer les performances sportives, développer la masse musculaire et bien-être.

Mais regardez autour de vous et les options de protéines en poudre sont infinies. Alors, comment savoir quel type convient le mieux à vos objectifs de santé personnels ?

A lire également : Comment manger pour prendre de la masse musculaire ?

Il est important de connaître la différence entre les poudres de protéines disponibles ainsi que la façon dont elles se comparent aux sources de protéines alimentaires complètes, explique la diététiste agréée Kate Patton, Med, RD, CSSD, LD.

Aliments entiers vs poudre de protéines

Vous pouvez répondre aux besoins quotidiens en protéines de votre corps, que vous buviez des shakes ou que vous ne mangiez que des aliments entiers. Cependant, ils n’offrent pas une alimentation égale.

A lire également : Est-ce bon de manger des fruits le matin ?

Ce qui peut vous surprendre, c’est que les shakes contiennent généralement moins de nutriments que les aliments complets. Pour cette raison, les shakes peuvent vous aider à perdre du poids, mais les aliments entiers peuvent offrir une plus grande valeur nutritionnelle coup de poing.

Types et utilisations des protéines

La protéine de sérum est l’une des protéines les plus couramment utilisées et convient mieux à un usage quotidien. C’est contient tous les acides aminés essentiels et est facilement digéré. Cela aide stimuler l’énergie et réduire le niveau de stress.

Il est

préférable d’utiliser des isolats et des concentrés de lactosérum après séance d’entraînement.

La protéine de soja est un autre choix courant. Il aide à réduire le taux de cholestérol élevé et peut soulager les symptômes de la ménopause chez certaines femmes. Il peut également aider à lutter contre l’ostéoporose en aidant construire de la masse osseuse.

Les autres types de protéines incluent :

  • Oeuf les protéines , libérées plus lentement que le lactosérum, peuvent être prises tout au long de la journée.
  • Lait les protéines aident à soutenir la fonction immunitaire et à améliorer la croissance musculaire.
  • Riz brun la protéine, 100 % végétale, est un bon choix pour les végétariens ou pour les personnes qui ne consomment pas de produits laitiers. C’est aussi sans gluten.
  • Pois les protéines sont hautement digestibles, hypoallergéniques et économiques.
  • Chanvre la protéine
  • est également 100 % végétale. C’est une bonne source d’acides gras oméga-3 acides.

Une poudre adaptée à vos besoins

Voici quelques directives générales, basées sur les résultats vous recherchez :

  1. Développez vos muscles – Pour la croissance musculaire, choisissez une poudre de protéine à haute valeur biologique (une valeur qui mesure la capacité d’absorption et d’utilisation d’une protéine par le corps). Les isolats de protéines de lactosérum et de lactosérum sont vos meilleures
  2. Perdre du poids — Pour perdre du poids, choisissez des shakes sans sucres ajoutés ni dextrines/maltodextrines (édulcorants à base d’amidon). Ne choisissez pas ceux qui contiennent des acides aminés à chaîne ramifiée (BCAA) ajoutés, car ils contribuent à favoriser la croissance musculaire et la prise de poids.
  3. Restez végétarien ou végétalien — Si vous êtes végétarien ou végétalien, ne choisissez pas de shakes protéinés à base de lait (comme le lactosérum, les protéines de lait) ; utilisez plutôt 100% de protéines végétales – soja, pois, chanvre.
  4. Optez pour un faible taux de sucre avec le diabète — Les patients diabétiques doivent choisir des boissons protéinées sans sucre ajouté (ne choisissez pas de poudres protéinées dont le sucre figure parmi les trois premiers ingrédients). Il est également préférable de rechercher un shake faible en glucides (5 à 15 grammes par portion).
  5. Limiter les protéines pour les maladies rénales — Les personnes atteintes d’une maladie rénale ne peuvent tolérer une grande quantité de protéines en même temps. Tenez-vous en aux poudres dont la teneur en protéines est inférieure (10 à 15 grammes par portion).
  6. Évitez les problèmes gastro-intestinaux – Les patients atteints du syndrome du côlon irritable ou d’intolérance au lactose doivent choisir des poudres qui ne contiennent pas de sucres de lactose, d’édulcorants artificiels ou de dextrines/maltodextrines. Si vous êtes allergique au gluten ou si vous êtes sensible au gluten, ne choisissez pas de poudres contenant du gluten.
  7. Respectez votre budget — Pour économiser argent, achetez des tubes de poudre protéinée au lieu de boissons protéinées prêtes à boire, qui sont plus chères parce qu’elles sont pratiques.

Profitez au maximum de votre poudre de protéines

Voici quelques éléments à prendre en compte :

  • Pour récupérer après l’exercice, un athlète ou un passionné d’exercice doit consommer des protéines dans les 60 minutes qui suivent un entraînement. C’est alors que vos muscles réagissent le plus à l’utilisation de protéines pour le processus de réparation et de croissance.
  • Pour contrôler votre poids, il est préférable de consommer régulièrement des protéines à chaque repas et collation pour vous aider à rester plein.

Bien qu’il n’y ait pas de chiffre magique pour déterminer la quantité de protéines consommer en même temps, il est préférable de viser au moins 3 onces ou 20 grammes de protéines par repas.

Boostez le goût de vos shakes

« Chaque poudre de protéine a un goût unique, selon ingrédients et source de protéines », explique Patton. « De nombreuses entreprises utilisent des charges ou saveur des rehausseurs conçus par des scientifiques de l’alimentation pour créer des saveurs au-delà de vanille standard, chocolat et fraise. »

Pour améliorer le goût des shakes protéinés que vous prévenez, mélangez vos poudres de protéines avec du lait ou une alternative au lait (par opposition à l’eau) pour produit une texture plus crémeuse semblable à un milkshake.

Créez vos propres exhausteurs de goût en mélangeant une portion de fruits ou même une cuillère à soupe de beurre d’arachide.

ARTICLES LIÉS