Voyage au Costa Rica : 2 parcs nationaux à découvrir à Puntarenas

0
5300
Puntarenas, Costa Rica

La province de Puntarenas est indéniablement une étape incontournable lors d’un périple au Costa Rica. Se trouvant à l’ouest du pays, elle regorge de merveilles naturelles à couper le souffle. Pour en profiter au maximum, il n’y a rien de tel que de visiter les parcs nationaux de la région. Ici, vous en découvrirez deux qui figurent parmi les meilleures.

Découvrir le parc national Piedras Blancas

Sur le côté sud-est de la péninsule d’Osa, le parc national Piedras Blancas s’étend au bord du Golfo Dulce. Il reste encore méconnu des touristes. Ce qui est très dommage, car le site abrite une importante biodiversité avec plusieurs espèces rares. Sur ses 140 km² de superficie, le parc abrite entre autres cinq espèces de félins, dont le jaguar, le puma, le jaguarondi (Eyra), le margay (chat-tigre) et l’ocelot.

On y recense également des variétés de singes, dont le paresseux, le singe-écureuil, le singe hurleur et le singe-araignée. La meilleure façon de découvrir les trésors de Piedras Blancas est sans conteste la randonnée. Toutefois, n’essayez pas de franchir seul le parc étant donné son immensité. Optez plutôt pour une excursion guidée qu’il vous est possible de réserver auprès d’une agence de voyages comme Prestige Voyages Costa Rica.

Le parc national Piedras Blancas est accessible du lundi au dimanche de 8 h à 16 h. L’entrée est payante, soit environ une dizaine de dollars par personne. Ce tarif n’inclut pas la visite guidée. Cette dernière coûte environ entre 70 et 80 dollars.

Visiter le parc national Manuel Antonio

Sur la côte Pacifique de la contrée costaricaine, Manuel Antonio est un parc national spectaculaire. S’étendant sur 683 hectares, il comprend une zone terrestre et une zone marine. Sur terre, ses paysages sont variés entre plages de sable blanc, forêts tropicales, eaux vives, etc. Dans la mer, il abrite un merveilleux récif corallien et une faune marine exceptionnelle.

Plusieurs activités s’offrent à vous au parc national Manuel Antonio. L’une des plus prisées des visiteurs est la randonnée. Qu’il s’agisse d’une randonnée en mer ou sur terre le long des nombreux sentiers balisés, il est on ne peut plus conseillé de faire appel à un guide local. Une randonnée guidée vous permet d’avoir plus de chance de rencontrer les animaux et de découvrir les espèces végétales incroyables du parc.

Pour les adeptes d’activités marines, le choix est grand. Vous pouvez notamment faire du rafting dans les eaux vives. Naranjo et El Chorro sont d’excellents spots si vous êtes expert en la matière. Pour profiter des meilleures conditions de descente, planifiez votre excursion au parc entre juin et novembre si vous préférez parcourir Naranjo. Visitez cependant le parc entre mars et avril si vous souhaitez faire une descente sportive sur El Chorro.

Au-delà du rafting, vous pouvez encore faire du kayak et surfer. Pour ceux qui veulent s’adonner au kayak, rendez-vous à Isla de Damas. Le long des mangroves, vous contemplerez de nombreux animaux, comme des oiseaux, des singes, des serpents et des crocodiles. Sinon, les surfeurs ne manqueront pas de visiter les plages. Les professionnels trouveront sûrement leur bonheur à playa Isla Damas où les vagues sont grosses. Les débutants et les intermédiaires, quant à eux, se plairont sur la plage principale qui a le même nom que le parc.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here